Compte-rendu de la réunion du 24/01/2013

Présents: Romain Bissuel, Alain Faure, Julie Fondriest, Michel Hollard, Martine Kaluszynski, Dimitri Manessis, Jean-François Ponsot, Jean-Louis Quermonne
Absents excusés: Gilles Bastin, Kevin Brookes, Johan Chapoutot, Thierry Ménissier, Philippe Teillet

 
Après un rapide tour de table pour accueillir l’économiste Jean-François Ponsot, la réunion est d’abord consacrée comme prévu à la présentation du mémoire de master soutenu en septembre 2012 par Dimitri Manessis: La Fédération de l’Isère du Parti communiste français face à Pierre Mendès France. Une belle discussion s’engage sur les éléments inédits ou remarquables que cette recherche permet de mettre à jour concernant  Mendès l’adversaire. Il est convenu que Dimitri Manessis, qui doit tirer un article de ce mémoire pour une revue d’histoire, pourra aussi présenter au colloque une série d’éléments liés à sa recherche qui font écho au questionnement général sur Mendès le Grenoblois.
Le second temps de la réunion est consacré à la présentation, par Romain Bissuel et Julie Brookes, des entretiens exploratoires qu’ils ont menés pour leur recherche sur le processus ayant conduit à nommer « Pierre Mendès France » l’université des Sciences Sociales de Grenoble. Un second temps de débat est ouvert, notamment autour des précisions apportées par Jean-Louis Quermonne, et il est convenu de continuer la recherche en explorant la seconde piste de Mendès la référence.
Enfin, Alain Faure fait le point sur les autres chantiers en cours:
  • l’exploitation du volumineux dossier de presse réalisé par Fanny Bouvard et Lola Palmier sur la période 1966-68 (Le Monde, L’Express, L’Observateur);
  • le projet de Kevin Brookes sur un parallèle Pisani en Maine-et-Loire/Mendès en Isère;
  • une réflexion de Jean-François Ponsot sur Mendès le scientifique en concertation avec Michel Hollard;
  • une enquête sur les familles grenobloises marquées par Mendès (avec les politistes Sarah Gensburger et Marie-Claude Lavabre?);
  • une recherche  sur la venue de Mendès à Grenoble comme symbole de la modernité (avec l’historienne Léa Devigne?).
Prochaine réunion d’étape: en juin 2013.
Compte-rendu rédigé par Alain Faure

A. Faure

Chercheur CNRS en science politique au laboratoire PACTE (Université de Grenoble Alpes - France)

More Posts - Website

Laisser un commentaire